UrgoTouch : Une technologie laser unique pour une plus belle cicatrice après une intervention de chirurgie esthétique

UrgoTouch : Une technologie laser unique pour une plus belle cicatrice après une intervention de chirurgie esthétique

Si la cicatrisation fait partie intégrante du processus de guérison après une intervention chirurgicale, elle laisse toujours une trace indélébile, une cicatrice qui ne peut pas disparaître entièrement. Plus ou moins esthétique et discret selon les cas, ce résultat cicatriciel est imprévisible et aléatoire, il dépend de chaque personne.

Le traitement de la cicatrice avec le laser UrgoTouch se fait au bloc opératoire à la fin de l’acte arpès que la suture chirurgicale soit terminée. C’est indolore car cela se fait encore sous anesthésie.

Mode d’administration
Le médecin utilise le laser sur la zone de cicatrice pendant l’opération.

Durée de l’intervention
Le traitement UrgoTouch est très court, il est réalisé en une seule fois au moment de l’intervention chirurgicale.

Quelles sont les preuves d’efficacité du traitement UrgoTouch ?
L’efficacité d’UrgoTouch est cliniquement prouvée grâce à une étude menée par le service de chirurgie plastique du Pr Casanova au Centre Hospitalier Universitaire de Marseille.

Quelles sont les précautions à prendre et les informations à communiquer à votre médecin avant le traitement UrgoTouch ?
Il n’y a pas de précaution spécifique à prendre pour bénéficier du traitement UrgoTouch.
Certaines précautions sont à prendre avant toute intervention chirurgicale, discutez-en avec votre médecin.
Parmi l’ensemble des éléments à prendre en compte afin de déterminer l’éligibilité du patient au traitement par UrgoTouch®, le médecin lasériste s’intéressera entre autres aux éléments suivants :
• antécédents d’affections dermatologiques, de troubles inflammatoires cutanés, de troubles de la cicatrisation, de maladies auto-immunes, d’infection à type d’Herpes Simplex Virus.
• traitements pris par le patient pouvant interférer avec son processus cicatriciel et/ou avec un traitement laser à 1210nm.
• absence d’implant, prothèse, tatouages pouvant interférer au niveau des tissus échauffés.

Quelles sont les précautions à prendre après l’intervention chirurgicale concernant la cicatrice ?
Après l’intervention, l’exposition de la cicatrice à la lumière doit être évitée autant que possible et il est recommandé d’utiliser des protections solaires de facteur élevé ou maximum (>50) jusqu’à maturation du tissu cicatriciel, ainsi que de bien hydrater la zone concernée.

Quelle est la différence entre une lampe flash et un laser ?
Les lampes flash sont principalement utilisées pour des actes dépilatoires. Les traitements laser ont un usage médical plus large et sont strictement réservés aux professionnels de santé

Je suis mineure. Puis-je bénéficier du traitement UrgoTouch ?
Il n’y a pas de contre-indication à bénéficier du traitement UrgoTouch® en étant mineure. Cependant, UrgoTouch ne doit pas être utilisé :
• Chez la femme enceinte ou allaitante,
• Chez les nourrissons et les enfants de moins de 2 ans.
En l’absence de données cliniques, il n’est pas recommandé d’utiliser le système UrgoTouch® chez l’enfant et l’adolescent.

Je suis enceinte. Puis-je bénéficier du traitement UrgoTouch ?
UrgoTouch ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte.

Pour en savoir plus :
– Plaquette de présentation : cliquez ici
– Site du fabricant : cliquez ici