Chirurgie esthétique du sexe féminin : la nymphoplastie

Chirurgie esthétique du sexe féminin : la nymphoplastie

Indications pour nymphoplastie

La nymphoplastie corrige l’hypertrophie et la ptose des petites lèvres vaginales qui gênent la patiente.
Cette chirurgie permet donc d’enlever l’excédent des petites lèvres c’est-à-dire la muqueuse.
La gêne peut être uniquement esthétique mais s’associe également souvent à une gène dans l’habillement, la pratique du sport ou lors des rapports sexuels.
La nymphoplastie est une opération partiellement prise en charge par la sécurité sociale.

Intervention pour nymphoplastie

L’intervention chirurgicale est recommandée si l’une de ses 3 situations est rencontrée :
• Gêne esthétique : petite lèvre très tombante.
• Gêne sexuelle : gêne lors de la pénétration au niveau des lèvres, responsable de douleurs.
• Gêne au quotidien : lors d’activité sportive, marche prolongée ou lors de l’habillage.

L’intervention se fait en ambulatoire, généralement sous anesthésie générale car les piqures d’anesthésie locale sont douloureuses.Le chirurgien va effectuer les incisions nécessaires pour permettre aux petites lèvres de retrouver la taille et la forme désirée.
On distingue deux méthodes d’incision :
• La méthode longitudinale : retirer l’excès de muqueuse le long de la petite lèvre dans le cas où la muqueuse excédentaire est répartie sur toute la longueur. La cicatrice est invisible.
• La méthode triangulaire : elle consiste à retirer un triangle de muqueuse excédentaire de petite lèvre. Ces incisions sont dites « en V » ou « en triangle » afin de dissimuler la cicatrice au maximum. L’une des meilleures techniques de nymphoplastie triangulaire est celle qui consiste à retirer un triangle sur la moitié postérieure de la lèvre.
• La suture est réalisée à partir d’une matière résorbable.

Résultats pour nymphoplastie

Les cicatrices sont invisibles et les fils résorbables.Ils disparaissent généralement 10 à 15 jours après l’intervention.
Les suites sont  peu  douloureuses même si la marche est gênante les premiers jours.
Les complications après l’opération sont rares, un traitement local est généralement prescrit et suffit pour supprimer les risques d’infection, aider à la cicatrisation et atténuer les douleurs.
Il sera plus agréable d’éviter de porter des pantalons pendant quelques jours pour faciliter la marche.

Les douleurs disparaissent en général au bout de  8  à  10  jours.
Le résultat est immédiat après l’intervention.Le rapport sexuel devient alors possible à une fréquence limitée mais ce n’est qu’après un mois et demi qu’il devient possible de manière certaine et régulière.