Chirurgie esthétique du sexe masculin : la pénoplastie

Chirurgie esthétique du sexe masculin : la pénoplastie

Indication pour pénoplastie

La pénoplastie permet d’augmenter la circonférence et la longueur du pénis, par l’injection de graisse.
Certains hommes sont complexés par leur intimité dans la vie de tous les jours mais aussi dans le cadre privé.
Lors de votre consultation, il est donc primordial de rassurer et de vérifier la réelle existence de problèmes associés à la taille. Principalement, elle et indiquée pour les hommes souffrant d’un problème de micropénis c’est-à-dire un pénis dont la longueur en érection ne dépasse pas 9 cm ou pour ceux dont la dimension du pénis est inférieure à 7 cm.
Cela est aussi l’occasion de déterminer l’allongement possible et de chercher les futures zones donneuses de graisse.

Intervention pour penoplastie

La pénoplastie n’est pas une intervention chirurgicale :sans cicatrices, sans suture et sans risques. la graisse est prélevée par une petite canule, le plus souvent au niveau du ventre ou des flancs, elle est purifiée puis injectée dans le pénis sous la peau par une petite canule spécialement étudiée pour ce type d’intervention.
Cette technique est dérivée de celle utilisée en chirurgie plastique dans les comblements de rides ou de certaines pertes de substance. Le taux de résorption immédiate des cellules graisseuses injectées est de 20 à 30%.

L’intervention se fait sous anesthésie générale avec une hospitalisation en ambulatoire.C’est donc une intervention très rapide ; 30 minutes en moyenne et non traumatisante pour l’homme concerné.

Résultats pour pénoplastie

Les soins post opératoire sont minimes.
Le résultat est très satisfaisant mais ne peut pas dépasser certaines limites.Le patient peut reprendre une activité sexuelle sous deux semaines.
L’effet, immédiat et naturel , nécessite un suivi et des retouches éventuelles pendant  3 à 6  mois et est  durable  pour plusieurs années.
Il est impossible de prévoir l’importance du gain car le résultat dépend du comportement de la graisse et du métabolisme du patient. Dans la majorité des cas, le gain observé est compris entre 2 et 4 cm de circonférence.